Frelon asiatique
Il est apparu en Loire-Atlantique en 2010. Sept nids avaient alors été recensés. En 2013, 822 nids ont été comptabilisés. Puis environ 1400 l’an dernier. Le nombre de nids non repérés, car dissimulés par de la végétation, seraient équivalents. Les risques liés au frelon asiatique sont des risques apicoles (déprédation sur les ruches...) mais aussi des risques agricoles, humains et environnementaux (atteinte à la biodiversité...). Si vous constatez l’apparition d’un nid, n’hésitez pas à contacter la FDGDON, l’organisme départemental chargé de la surveillance et de la lutte contre les espèces nuisibles. Une ligne téléphonique dédiée a été ouverte pour tout signalement de nids de frelons asiatiques ou demande de renseignements au 02 40 36 87 79. Pensez également à en avertir la municipalité en vous signalant à l’accueil de la mairie.

Contre les frelons asiatiques, faîtes des pièges dès maintenant !
Des pièges simples peuvent être réalisés à partir d’une bouteille en plastique vide, coupée au tiers supérieur et dont la partie haute sera placée à l’envers (et fixée par deux agrafes) pour faire un entonnoir. Au fond de cette bouteille, versez : un verre de bière brune de préférence, un verre de vin blanc qui repousse les abeilles et un trait de sirop de cassis, framboise…
Ce piège peut être suspendu à un arbre, de préférence au soleil, à une hauteur de 1,50 m ou 2m. La pluie détruisant les phéromones qui attirent les frelons, il est nécessaire de renouveler le piège ou de le mettre à l’abri.
Chaque fondatrice piégée = un nid en moins !
Piégez jusqu’au 10 mai, puis du 15 octobre à fin novembre.
Pour les apiculteurs seulement, piégez dans vos ruchers du 20 août à la fin novembre.
Pour préserver l’écosystème, aidez les apiculteurs et l’ensemble des citoyens à lutter contre la prolifération du frelon asiatique. C’est un geste citoyen et écologique qui concerne tout le monde, faites-le savoir autour de vous.

Chenilles processionnaires
La Fédération Départementale des Groupements de Défense Contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique va proposer à toutes les communes du département d’organiser une campagne de lutte collective contre les chenilles processionnaires du pin. Responsables de réactions allergiques parfois graves, en raison de leurs poils urticants, les chenilles processionnaires du pin occasionnent également des dégâts aux arbres : défoliation, affaiblissement, préjudices esthétique...
Cette campagne de lutte est exclusivement biologique (bacille de Thuringues), sans danger pour l’homme, les animaux et l’environnement. Elle a lieu à l’automne, période pendant laquelle les chenilles ingèrent une grande quantité de feuillage. La FDGDON 44 interviendra chez les particuliers et sur les espaces publics, afin d’en limiter la prolifération.
Les personnes souhaitant bénéficier d’une intervention automnale doivent se faire connaitre auprès de leur mairie.


Plus de renseignements :
Fédération Départementale des Groupements de Défense Contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique.
PA de la Grand’haie - 4, rue Sophie Germain 44119 Grandchamp des Fontaines
Tél. 02 40 36 83 03 - Fax 02 40 36 57 22
Mail : fdgdon44@wanadoo.fr Web : www.fdgdon44.fr


Pesticides
Pire que les frelons ou les chenilles, les pesticides sont un véritable fléau qui détruit les sols et leur biodiversité pour des dizaines d’années ! Depuis mai 2016, ils sont totalement interdits d’utilisation dans les collectivités. Nous devons accepter que des herbes qui peuvent nous sembler «mauvaises» restent sur nos parterres de fleurs ou nos potagers ; acceptons un certain «désordre» dans nos rues et dans nos jardins; ainsi nous protègerons le bien-vivre des générations futures.

Essaims voyageurs
L’Union des Apiculteurs de Loire Atlantique récupère les essaims voyageurs sur le département…dans votre jardin, sur vos haies, arbres, appentis...
Appelez SOS Essaim 44 au 06 28 28 82 93. L'intervention est gratuite.
Pour tous renseignements complémentaires :
Maison de l’apiculture 1 bis, rue Fontaine des Baronnies 44100 Nantes
02 40 71 95 20 - unapla@orange.fr - www.unapla.org