C’est en 1895 que les chalets commencèrent à se construire sur la plage. En 1902, fut signé par trois amis, Boismain, Du Chatelier et Guillou, un acte d’achat en indivision d’une propriété située entre Le Calais et Le Tharon, d’une superficie de 120 ha 48 ca, dont 21 ha de vignes. Ces amis décidèrent de lotir pour vendre «Les Sables» et firent appel à M. Chevrier, dessinateur à Nantes (d’où le nom de notre avenue Ernest-Chevrier).

En 1910, il y avait 188 lots vendus. Les acheteurs venaient de Nantes, du Pays de Retz, puis, plus tard, de la région d’Angers. Ainsi, naquit Tharon- Plage, la « Perle de la Côte de Jade ». Du passé de Saint-Michel-Chef-Chef, il reste quelques moulins, sans leurs ailes, mais bien entretenus et quelques maisons bourgeoises (Chanteloup, Beaulieu, La Doucinetterie), ainsi qu’une tour, avenue du Vieux-Tharon, vestige du château seigneurial des « Michel ».